• Village de Baliar
  • Vue de Saint-Girons
  • Montagnes du Couserans
  • Marché de Saint-Girons
  • Cité de Saint-Lizier
  • Vue du Col d'Ayens
  • Pont Vieux Saint-Girons
  • Vue de Saint-Girons - Saint-Lizier
  • Deux ariégeois
   
   

Le classement des hôtels de tourisme :

Selon le code du tourisme article D311-4, l’hôtel de tourisme est définit comme un « établissement commercial d’hébergement classé, qui offre des chambres ou des appartements meublés en location à une clientèle de passage qui y effectue un séjour caractérisé par une location à la journée, à la semaine ou au mois, mais qui, sauf exception, n’y élit par domicile ».

La procédure de classement :

Depuis l’arrêté du 23 décembre 2009, la classification des hôtels de tourisme s’est étendue de 1 à 5 étoiles, avec de nouvelles exigences de qualité de service, contrôlées tous les 5 ans par un cabinet de contrôle accrédité par le Cofrac (Comité Français d’accréditation). Un nouveau référentiel de 240 points a été mis en place, répartis en 3 catégories : équipements, services au client, accessibilité et développement durable.

Pour obtenir des étoiles, l’hôtelier doit faire une demande de visite de contrôle auprès d’un cabinet accrédité de son choix (liste sur www.cofrac.fr) précisant le nombre d’étoiles désiré accompagnée d’un prédiagnostic. A la suite de la visite, le cabinet remet son avis à l’établissement hôtelier sur le respect du nombre de points obligatoires et optionnels à atteindre pour la certification demandée. 
L’hôtelier devra alors constituer un dossier de classement et l’envoyer à la préfecture en double exemplaire contenant : le prédiagnostic, la demande de classement, le rapport de contrôle fournit par le cabinet, la grille de contrôle également fournie par le cabinet. 
La préfecture prendra une décision de classement via un arrêté qui sera valable 5 ans.

Attention : les hôtels ont jusqu’au 21 juillet 2012 pour obtenir le nouveau classement. Au delà de cette date, ils ne pourront plus communiquer sur les étoiles obtenues selon les normes de l’ancienne législation.