• Visite Classe 1900 - St-Girons
  • Visite Église Luzenac de Moulis
  • Visite chez les artistes - St-Girons
  • Marbre d'Aubert
  • Visite des savoir-faire
   
   

st girons sporting club 1937He Passa Football … Macarel !

Bientôt un siècle de Rugby à Saint-Girons !

C’est, en effet, à la fin du siècle dernier que le « Football Rugby » envahit les prairies Saint-Gironnaises du « Luc », de « l’Arial », de la « Prairie du Gaz », les transformant en terrain de jeu où s’affrontaient quelques « mordus », formés en équipe de quartier. Bien souvent, le match se terminait en véritable débandade, les joueurs étant chassés par le propriétaire du champ.

Ainsi donc, à Saint-Girons, vers 1898, les élèves du séminaire de Lédar, se mesurèrent à l’équipe « ville » en rouge et l’équipe « collège » en bleu. La jeunesse Saint-Gironnaise prenait goût au ballon ovale ! Le Football Rugby était né.
Le 6 septembre 1900, dans une salle du café Amade, des jeunes de la ville décidaient de former une société sportive, sous la dénomination de « Saint-Girons Sporting-Club ». Le président en fût M. Toureng, le capitaine Bonifas.

Le football rugby devenu le sport de prédilection de la région, de nombreuses associations allaient se former. En février 1902, sur la prairie du Gaz, les collégiens de l’ASSG (Association Sportive Saint-Gironnaise) rencontraient leurs homologues fuxéens et le dimanche suivant, le SGSC jouait sur le terrain de manœuvre du 83ème d’ infanterie à Saint-Gaudens, le départ étant fixé à 5 heures du matin !
Le 19 février 1902, l’ASSG du collège et le SGSC de la ville se rencontraient dans une prairie de M. Bergès à Lorp. Le dimanche suivant, ce fut le match revanche entre les « Bleuets » du collège et les « Coquelicots » du Sporting, sur la prairie du Gaz.

Le 27 janvier 1907, création d’une nouvelle société : « le Football Club Saint-Gironnais », siège social au Grand Café Perdigou, capitaine Rumeau, terrain dans la prairie de l’Arial, avenue d’Eycheil.
Alors que, le 6 août 1908, était officiellement crée l’actuel SGSC, avec pour président Léopold Gouiric, de nombreuses équipes voyaient le jour, comme les Employés Club Saint-Gironnais en 1910, l’Etoile Saint-Valérienne, qui rencontrait, le 19 mars 1911, le Football Club de Saint-Lizier, le Stade Saint-Gironnais, crée le 25 mars 1912, avec son siège au café « Modern Sport », les Etudiants Club St-Gironnais dans les années 20-21, les Ouvriers Sport St-Gironnais et la Violette St-Gironnaise vers 1926. Plus récemment, le 3 septembre 1936, création de l’Eglantine St-Gironnaise, qui remporta le titre de champion de France de 2ème Série, en mai 1956 ; ce même dimanche, le SGSC jouait à Avignon la finale de 2ème division. Mais le Sporting en avait disputé bien d’autres : qui ne se souvient des « Lions Verts », champions de France 2ème Série en 1914, en battant le Club Athlétique de la Société Générale, sur le terrain de Colombes.

En août 1914, éclata la première guerre mondiale etr quatre des « Lions Verts », Amiel Jules, Mazaud René, Reich François (capitaine) et Souque Michel tomberont au champ d’honneur. Le rugby est alors en sommeil. La guerre terminée, le Sport Roi reprend ses droits et le « Luc » redevient le temple du ballon ovale.
Une belle histoire que celle du « Rugby » à St-Girons, plus précisément appelé « Football ».

Raymond Gabarre